Préjugé de la semaine : désirs...

Publié le par Alexandre Patriac

Cette rubrique que vous retrouverez chaque semaine vise à faire la lumière sur des préjugés que vous pouvez avoir sur la religion chrétienne.

Le préjugé de la semaine :
« De toute manière, le chrétien refoule ses désirs... »

Notre réponse :
« La vie spirituelle serait invivable et mortifère si le désir ne pouvait être que renié et refoulé. De fait, le cheminement spirituel n'est pas une négation mais une éducation du désir superficiel, ceux qui ne sont pas vraiment nôtres, ceux qui sont engendrés par le psychisme blessé, ceux qui s'imposent à nous par le mimétisme de la mode ou par le vouloir d'autrui, pour laisser émerger le désir le plus profond, celui qui vient du coeur, expression de notre personnalité authentique de notre mission, et qui est porteur de l'appel que Dieu nous adresse. Appel de Dieu et désir de l'homme sont destinés à coïncider. »
("Appelés à la vie", Jacques Philippe)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article