Préjugé de la semaine : "l'amour fidèle, le mythe !"

Publié le par Alexandre Patriac

Cette rubrique que vous retrouverez chaque semaine vise à faire la lumière sur des préjugés que vous pouvez avoir sur la religion chrétienne.

Le préjugé de la semaine :
« La vision de l'amour fidèle des chrétiens est un mythe »

Notre réponse :
Jean-Paul II répondait aux jeunes à Lyon, le 5 octobre 1986 :
« Au nom du Christ, je vous dis : l'amour vrai et durable est encore possible. C'est tout le projet de Dieu sur le foyer. Mais on apprend l'amour nuptial jour après jour. Là aussi vous avez votre responsabilité dès maintenant. Car le mariage est une expérience qui comble le coeur, mais aussi une tâche à accomplir. Le temps des fréquentations, des fiançailles, est ce temps merveilleux de l'apprentissage. Ne le gâchez pas. Prenez soin de vous préparer dès maintenant à un tel engagement. Ne confondez pas l'expérience prématurée de la jouissance avec le don de soi dans l'amour lucidement consenti pour toujours.

Je vous souhaite ce grand bonheur de former devant Dieu, avec la grâce du sacrement de mariage, un couple où chaque conjoint cherche sans cesse le bonheur et le bien de l'autre ; et ne craint pas, avec lui, de donner la vie, selon le plan de Dieu. C'est à partir de telles familles que se refera le tissu de la société, le monde nouveau auquel nous aspirons. »

Commenter cet article