Préjugé de la semaine : "L'Opus Dei est une société secrète rassemblant des puissants"

Publié le par Alexandre Patriac

Cette rubrique que vous retrouverez chaque semaine vise à faire la lumière sur des préjugés que vous pouvez avoir sur la religion chrétienne.

Le préjugé de la semaine :
« L'Opus Dei est une société secrète rassemblant des "puissants".»

Notre réponse :
Aujourd'hui, le militantisme chrétien suscite l'étonnement. Et la forme opusienne fait tiquer encore plus, à cause des dimensions politico-économiques qu'on lui prête. Si vous expliquez en France que l'Opus Dei n'est pas un « groupe politico-religieux ultraconservateur », qu'il ne comprend ni ministres ni patrons de multinationales, on vous rira au nez ! Pourtant c'est la vérité...
L’Opus Dei est une institution de l’Eglise catholique fondée par saint Josémaria Escriva de Balaguer (canonisé par Jean-Paul II en 1992). Sa mission consiste à diffuser l’idée que le travail et les circonstances ordinaires sont une occasion de rencontrer Dieu, de servir les autres et de contribuer à l’amélioration de la société. L’Opus Dei collabore avec les églises locales, en proposant des moyens de formation chrétienne (des cours, des retraites, un accompagnement spirituel), à l’attention des personnes qui désirent renouveler leur vie spirituelle et leur apostolat.

Commenter cet article