Préjugé de la semaine : « Les chrétiens se compliquent la vie avec l'amour. Cela ne sert à rien ! »

Publié le par Alexandre Patriac

Cette rubrique que vous retrouverez chaque semaine vise à faire la lumière sur des préjugés que vous pouvez avoir sur la religion chrétienne.
 
Le préjugé de la semaine :
« Les chrétiens se compliquent la vie avec l'amour. Cela ne sert à rien ! »

Notre réponse :
« Un chrétien considère que l'amour n'est l'amour qu'à condition qu'il soit reçu en nous par un acte qu'il dépend de nous d'accomplir. Et c'est pour cela que la volonté, qui ne le remplace jamais, doit le découvrir et adhérer à lui, sans quoi il ne serait jamais tout à fait nôtre. Il appartient à chaque conscience de le pénétrer et de le faire sien. C'est pour cela qu'il doit être cherché et voulu et qu'il reste en nous comme une puissance obscure et inopérante aussi longtemps que nous n'avons pas tourné vers lui notre regard intérieur. Ainsi, celui qui se plaint de ne pas pouvoir aimer, c'est celui qui reste à la surface de lui-même, qui se laisse, ou divertir par le seul spectacle du monde, ou emprisonner dans la caverne du moi et ne connaît de l'infinité de l'amour que des mouvements brisés aussitôt par l'amour propre. »
Louis Lavelle

Commenter cet article