Dieu a-t-il un projet pour moi ?

Publié le par CCIT

La question me vient d’un jeune. Il n’est pas du tout détendu… et j’entends vite une question sous jacente : que se passe-t-il si je ne suis pas d’accord avec ce projet ?
« Moi, le Seigneur, je connais les projets que je forme pour vous. Ce ne sont pas des projets de malheur, mais des projets de bonheur. Je veux vous donner un avenir plein d’espérance. » Jr29, 11. Le grand projet de Dieu pour chacun est qu’il soit heureux en sa compagnie, qu’il aille vers toujours plus de vie et d’amour, et cela, jamais en dehors de l’accord profond et du consentement de chaque personne.
Dieu aime chacun en particulier, Il crée tous les Hommes avec leur intelligence, leurs goûts et leur volonté. C’est l’Esprit saint qui fait découvrir petit à petit à chacun la volonté aimante de Dieu à son égard et qui peut, tout doucement, apprendre à faire confiance à Dieu, en toute liberté. C’est aussi lui qui peut aider à se débarrasser de fausses images d’un Dieu qui serait castrateur et non libérateur.
Le projet général et universel de Dieu est révélé par la Bible : son amour indéfectible pour l’Homme, sa volonté pour le respect de la vie, la défense des plus petits, la promotion du bien commun, etc. Lire, méditer la Bible, la partager, la travailler donne de bons repères pour accueillir les projets de Dieu ! On ne les trouve pas en toutes lettres, mais on apprend, avec une écoute priante et attentive, à les découvrir en se décentrant de soi, en prenant de la distance, en ouvrant son cœur, en accueillant l’énergie intérieure suscitée par cette parole de Dieu. La prière est aussi, bien évidemment, un bon élément de discernement…
Egalement, le dialogue avec une personne-ressource amie pour découvrir ce à quoi Dieu appelle. Cela permet de poser des mots et d’avoir un regard extérieur qui décrypte à sa façon les lieux porteurs de vie ou pas.
Mais, même avec tout ça, on peut se tromper ou dire non ! Devant plusieurs options, l’être humain a toujours la liberté de choisir. Parfois, c’est la suite des événements ou les fruits d’une décision qui font dire que c’était la bonne ou pas. Il y a toujours un espace qui permet d’exercer une liberté et Dieu est présent à chacun des choix. Chaque décision est ainsi un acte créateur et Dieu fait advenir les Hommes à l’existence comme des créateurs perpétuels.
L’existence est à inventer chaque jour et la collaboration humaine est loin d’être négligeable ! Dire oui ou non aux petites choses de la vie est créateur : personne ne peut décider à la place d’un autre et on prend sans arrêt des petites décisions sans s’en rendre compte : par exemple, se lever chaque matin ! Tous les refus ou acceptations en entrainent d’autres, il s’agit de s’appuyer sur le positif pour agir et essayer de transformer ce qui fait souffrir. Dieu peut faire du bon à partir d’erreurs, mais jamais sans nous… « Dieu fait tout pour le bien de ceux qui ont de l’amour pour Lui. Ceux-là, il les a appelés selon son projet. » Rm8, 28


Ecrit par Christine Gilbert, extrait de La Croix 24 et 25 octobre 2009

Commenter cet article