L'évangelisation

Publié le par CCIT

Evangéliser, une urgence. Mais ce n'est pas toujours facile pour tout le monde. Alors pour nous aider "Ecclésia 21" a organisé à Dijon un « salon » pour puiser de bonnes idées d’évangélisation


http://www.la-croix.com/mm/illustrations/Multimedia/Actu/2010/3/1/dijon-ecclesia_article.jpg



Le rassemblement Ecclesia 21, organisé samedi 27 février à Dijon, a permis aux 1200 participants de découvrir les initiatives audacieuses prises dans le diocèse pour transmettre la foi et annoncer l’Évangile.

A l’heure de la pause déjeuner, on se presse dans le « salon des initiatives » d’Ecclesia 21, organisé samedi 27 février à Dijon, pour puiser quelques idées audacieuses en termes d’annonce de la foi.

Malgré l’agitation qui règne autour d’elle, Hélène Vallet trouve les mots pour expliquer sa présence sur le stand des « cellules paroissiales d’évangélisation ». On sent que cette mère de six enfants a le souci urgent de témoigner de sa foi, ce qui ne l’empêche pas de s’interroger sur les bonnes modalités de cet engagement, nouveau pour elle. « Si on ne se bouge pas, les églises vont continuer à se vider. Il faut absolument aller tendre la main à nos frères. Mais cela implique de se présenter sous un jour souriant, de ne pas faire la tête… Sinon, les gens que vous rencontrez rebroussent chemin… Moi qui ai mauvais caractère, je parle en connaissance de cause ! »

Le jour, assez récent, où elle a reçu l’effusion de l’Esprit dans le cadre de la communauté des Béatitudes, a manifestement marqué un tournant dans la vie spirituelle de cette femme de viticulteur. « Cela a dynamisé ma foi, explique-t-elle. Jusqu’alors, j’avais suivi un parcours normal de chrétienne de base : pas de crises majeures, une pratique assez régulière et une activité de catéchiste ».

«Aller à la rencontre de ceux qui ont du mal à ouvrir la porte de l’Église»

Depuis septembre 2009, elle a ressenti le besoin de « faire plus et de s’ouvrir sur l’extérieur. » Elle a rejoint l’une des six cellules paroissiales d’évangélisation, mises en place dans le secteur de Beaune, à l’image de celles qui existent déjà à Sanary-sur-Mer, dans le Var. L’initiative bourguignonne est l’une de celles qui ont germé après le rassemblement Ecclesia à Lourdes en 2007, pour développer de nouveaux moyens de catéchèse, à l’intention des publics les plus divers, quels que soient leur âge et leur niveau de connaissance religieuse.

lire le compte rendu complet de Bruno BOUVET

Publié dans Engagements

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article