La Sainte Famille

Publié le par CCIT

Voici quelques pistes de réflexion sur la Sainte Famille entendues lors d'une homélie dans une paroisse des Pyrénées :

 

"  Quand on demande aux jeunes ce qui leur parait essentiel pour plus tard, la plupart répondent ‘un métier qui leur plait’. En deuxième position vient ‘fonder une vie de famille réussie’. Message d’espoir au milieu de statistiques sociales toujours plus alarmantes ?

Il y a peu j’ai été invité à l’anniversaire des cinquante ans de mariage d’un couple. Autour d’eux, lors du repas de famille, se trouvaient enfants, petits enfants et arrière petits enfants. Tous semblaient partager amour, joie et estime pour ce vieux couple rayonnant. Une famille parfaite ?

Non, il n’y en a pas. Ce vieux couple m’a confié que pour eux la clé de leur trésor avait été de ne jamais se coucher le soir sans s’être réconcilié.

Noël prend souvent le sens de moment de retrouvailles en famille, de moments précieux dans une joie partagée.

Il faut vouloir durer, se rappeler que l'essentiel est cette vie de couple/famille. Cela demande de ne pas forcément vouloir avoir raison, et de parfois laisser son orgueil de côté pour demander un pardon.

Gardons à l’esprit ces trois mots : respect, patience, tolérance. " 


Lien vers le site de la paroisse >>ICI<<

 


http://a6.idata.over-blog.com/0/05/17/99/voir/tondo-doni-michel-ange.jpg

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (Lc 2, 41-52)

Chaque année, les parents de Jésus allaient à Jérusalem pour la fête de la Pâque. Quand il eut douze ans, ils firent le pèlerinage suivant la coutume. Comme ils s'en retournaient à la fin de la semaine, le jeune Jésus resta à Jérusalem sans que ses parents s'en aperçoivent. Pensant qu'il était avec leurs compagnons de route, ils firent une journée de chemin avant de le chercher parmi leurs parents et connaissances. Ne le trouvant pas, ils revinrent à Jérusalem en continuant à le chercher. C'est au bout de trois jours qu'ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi : il les écoutait et leur posait des questions, et tous ceux qui l'entendaient s'extasiaient sur son intelligence et sur ses réponses. En le voyant, ses parents furent stupéfaits, et sa mère lui dit : « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois comme nous avons souffert en te cherchant, ton père et moi ! » Il leur dit : « Comment se fait-il que vous m'ayez cherché ? Ne le saviez-vous pas ? C'est chez mon Père que je dois être. » Mais ils ne comprirent pas ce qu'il leur disait. Il descendit avec eux pour rentrer à Nazareth, et il leur était soumis. Sa mère gardait dans son coeur tous ces événements. Quant à Jésus, il grandissait en sagesse, en taille et en grâce, sous le regard de Dieu et des hommes.

 

Commenter cet article